Inscrire un site - Contact - FAQ - Annonces chevaux - Communiqués
Connexion "espace membres"

Accueil > Etablissements équestres > Autre

Association Tournesol

  Autre
Association Tournesol

http://assotournesol.free.fr/

Langue(s) du site :    Francais Francais  

Visiteurs envoyés par Equids ce mois :    3 visites

Consultations de cette fiche : 1481

Région d'activité du site :    FRANCE Alpes de Haute Provence (04)   -   Ville :    Dauphin

Association TournesolNotre association aide les personnes sourdes à apprendre ou à se perfectionner en équitation avec l'aide de la langue des signes
Notre section "chiens" aide les personnes sourdes à former un chien dit écouteur.


Gilberte, Présidente de l’association, a acquis un diplôme de la Fédération Française d’équitation comme accompagnateur touristique équestre. Nous avons des chevaux, et une structure équestre chez nous (carrière d’équitation de dimension réglementaire de 20X40m). Son but est de partager sa passion mais aussi d’aider les personnes sourdes :

  • à apprendre à monter à cheval,
  • à évoluer à cheval pour pratiquer le métier du cheval soit palefrenier, palefrenier soigneur, entraîneur, seconder ou faire le métier de maréchal-ferrant…

Sa démarche a été la suivante: étant malentendante elle-même, elle a vécu la difficulté de l’apprentissage.
Pourquoi ? étant sourd, on ne peut suivre correctement un cours d’équitation parmi les entendants parce qu’une partie des informations qui sont données par la moniteur d’équitation vous ne les entendez pas. Ce dernier se trouvant au centre de la carrière, les ordres où les corrections seront donnés alors qu’il se trouve dans votre dos et donc vous n’avez pas la possibilité ni d’une lecture labiale, ni même un appui sur la gestuelle qui accompagne souvent une explication.
parmi les handicapés : difficile de mélanger les handicaps, d’autant plus que le problème de la surdité n’associe pas nécessairement d’autres handicaps.
Cours privés : la personne sourde ou malentendante malgré qu’elle ait prévenu son moniteur d’équitation de son handicap, n’est malheureusement pas toujours “comprise”. La surdité ne se voit pas, les réactions de la personnes étant normale (pour autant que l’info soit passée), et le moniteur a vite oublié que nous avons besoin d’un appui (lecture labiale).
N’omettons pas le coût élevé d’un cours privé d’équitation. Nous pensons que si l’on fait la démarche, on doit bénéficier de toutes les informations auxquelles on a droit afin d’évoluer plus vite et mieux (respect des techniques d’équitation).
Remèdes : La personne sourde est reçue dans sa langue, et avec l’aide d’un appareil électronique on peut respecter son intégrité. Je m’explique: nous avons mis au point un appareil qui comprends un émetteur (pour le moniteur) et un récepteur pour la personne sourde. Le récepteur est un vibreur que l’on accroche au bras où à la jambe du cavalier. Lorsque le moniteur désire attirer l’attention de son cavalier, il appuie sur l’émetteur, le cavalier perçoit la vibration et pense à regarder le moniteur qui lui transmet la correction (de la position du corps, de la figure équestre …) Par cet appareil, le cavalier sourd pourra facilement utiliser l’entièreté de la surface de travail qu’est la carrière d’équitation de manière tout à fait autonome.